Michael Goolaerts est décédé

Âgé de 23 ans, Michael Goolaerts était au départ de son premier Paris-Roubaix. Originaire de Lierre, dans la province d’Anvers, ce jeune coureur au profil de rouleur et décrit dans le milieu «  d’une très grande gentillesse  » était chargé d’épauler au mieux son compatriote Wout van Aert, triple champion du monde de cyclo-cross et leader de la formation Verandas Willems-Crelan.

Un peu avant 14 heures, alors que le peloton venait de s’élancer sur le deuxième secteur pavé de la journée, entre Viesly et Briastre, et qu’il restait une centaine de kilomètres à parcourir, Michael Goolaerts s’est écroulé sur le bord de la route, vraisemblablement victime d’un malaise qui a entraîné sa chute. Rapidement secouru, le jeune homme a été retrouvé inconscient et en arrêt cardio-respiratoire. Pris en charge par le SMUR de Cambrai, il a ensuite été héliporté au CHR de Lille, où il était toujours en arrêt cardiaque à son arrivée.

Cette nouvelle dramatique s’est rapidement répandue parmi les suiveurs de la course, avec parfois des versions contradictoires, évoquant notamment le fait que le jeune coureur avait repris conscience avant son arrivée à l’hôpital. Mais à voir l’inquiétude de ses équipiers et de son staff quelques instants après leur arrivée au vélodrome, on comprit que l’état de santé du jeune champion était très grave. Une enquête a été ouverte, et alors que la course n’avait pas encore livré son verdict, des policiers belges et français se sont rendus dans le bus de l’équipe Verandas – Willems-Crelan.

Dans la soirée, Michael Goolaerts, qui avait été pris en charge par l’institut cœur et poumon du CHR, n’a finalement pas pu être ranimé. À 22h40, son équipe a officiellement annoncé son décès dû à un arrêt cardiaque. «  C’est avec une tristesse inimaginable que nous devons annoncer que notre coureur et ami Michael Goolaerts est décédé, en présence de sa famille et de ses proches  », a tweeté l’équipe belge Véranda’s Willems.

Cyclismepro.com adresse ses plus sincères condoléances aux proches de ce jeune coureur.

 

Si ce contenu vous a plu, partagez le
  •  
  •  
  • 55
  •  
    55
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.